jeudi 30 avril 2009

Fable Chinoise "Le Rossignol & l'Empereur"


Fable chinoise :
Vous savez qu'en Chine l'empereur est un Chinois
et tous ceux qui l'entourent sont Chinois.
Il y a de longues années - et justement parce qu'il y a longtemps -
je veux-vous conter cette histoire, avant qu'on ne l'oublie.
LE ROSSIGNOL & L’EMPEREUR
Le palais de l'empereur était le plus beau du monde, entièrement construit en fine porcelaine il fallait même faire bien attention ...Dans le jardin poussaient des fleurs merveilleuses, aux plus belles d'entre elles on accrochait une clochette d'argent qui tintait à la moindre brise afin qu'on ne puisse passer devant elles sans les admirer. Oui, tout était étudié dans le jardin du roi et il était si vaste que le jardinier lui-même n'en connaissait pas la fin. Si l'on marchait très, très longtemps, on arrivait à une forêt avec des arbres superbes et des lacs profonds. Cette forêt descendait jusqu'à la mer bleue, les grands navires pouvaient s'avancer jusque sous les arbres et dans leurs branches vivait un rossignol dont le chant merveilleux charmait jusqu'au plus pauvre des pêcheurs. Quoiqu'ils eussent bien d'autres soucis, ils restaient silencieux à l'écouter et lorsque, la nuit, dans leur barque, ils relevaient leurs filets, ils s'écriaient : " Dieu que c'est beau !"; ensuite, ils devaient s'occuper de leurs affaires et ils n'y pensaient plus. Mais la nuit suivante, tandis que l'oiseau chantait et que les pêcheurs étaient à nouveau dehors, ils disaient encore : " Dieu que c'est beau !"De tous les pays du monde, les voyageurs venaient admirer la ville de l'empereur, le château, le jardin, mais quand on les menait entendre le rossignol, tous s'écriaient t: "Ça, c'est encore ce qu'il y a de mieux !"Les voyageurs, rentrés chez eux, en parlaient et les érudits écrivaient des livres sur la ville, le château et le jardin, sans oublier le rossignol qu'ils mettaient au-dessus de tout. Ceux qui savaient faire des vers composaient des poèmes exquis sur le rossignol, dans la forêt, près de la mer profonde. Ces livres faisaient le tour du monde et quelques-uns arrivèrent un jour jusque chez l'empereur de Chine. Assis sur son trône doré, il les lisait et les relisait et, de la tête, il approuvait les descriptions prestigieuses de la ville, du château, du jardin. " Mais le rossignol est tout de même ce qu'il y a de mieux", lisait-il Qu'est-ce que c'est que ça ? dit l'empereur, le rossignol ! Je ne le connais même pas ! Y a t-il un oiseau pareil dans mon empire ? Et, par-dessus le marché, dans mon jardin ! Je n'en ai jamais entendu parler, et il faut que j'apprenne ça dans un livre ! Il fit venir son chancelier d'honneur, un homme si distingué que si quelqu'un d'un rang inférieur à lui-même osait lui parler ou lui poser une question, il répondait seulement : " P.p.p." ce qui ne veut rien dire du tout. Il paraît qu'il y a ici un oiseau extraordinaire qui s'appelle rossignol, lui dit l'empereur, on prétend que c'est ce qu'il y a de mieux dans mon empire ! Pourquoi ne m'en a-t-on jamais rien dit ? Je n'en ai jamais entendu parler, répondit le chancelier, il n'a jamais été présenté à la cour ! Je veux qu'il vienne ici, ce soir, et chante pour moi. Toute la terre est au courant de ce que je possède, et moi non !- Je ne sais rien de lui, dit le chancelier, mais je le chercherai, je le trouverai. Mais où le trouver ? Le chancelier courut en haut et en bas des escaliers, à travers les salons, le long des couloirs, personne parmi ceux qu'il rencontrait n'avait entendu parler du rossignol. Alors il retourna auprès de l'empereur et suggéra qu'il s'agissait dans doute d'une fable inventée par les écrivains.- Votre Majesté ne doit pas y croire, ce ne sont que des inventions, ce qu'on appelle la magie noire!- Mais le livre où je l'ai lu m'a été envoyé par le puissant empereur du Japon, ça ne peut donc pas être faux. Je veux entendre le rossignol, il faut qu'il soit ici ce soir, je lui accorderai mes plus grandes faveurs ! Et, s'il ne vient pas, toute la cour sera bâtonnée sur le ventre après le repas du soir !- Tsing-Pe ! fit le chancelier, et il courut de nouveau en haut et en bas des escaliers, à travers les salons et le long des couloirs. La moitié de la cour le suivait, car ils préféraient évidemment ne pas être bâtonnés sur le ventre. Ils s'enquéraient tous du merveilleux rossignol, connu du monde entier, mais de personne à la cour. Enfin, ils trouvèrent dans la cuisine une petite fille pauvre : Oh ! Dieu, dit-elle, le rossignol, je le connais, il chante si bien ! J'ai la permission d'apporter chaque soir à ma mère malade quelques restes de la table. Elle habite au bord de la mer, et quand je reviens, je suis fatiguée, je me repose dans la forêt et j'écoute le rossignol. Les larmes me viennent aux yeux, c'est doux comme un baiser de ma mère. Petite fille de cuisine, dit le chancelier, tu auras un engagement et le droit de regarder l'empereur manger, si tu nous conduis auprès du rossignol, car il est convoqué pour ce soir. Alors, ils partirent vers la forêt où le rossignol avait l'habitude de chanter. La moitié de la cour était de la partie. Sur la route, une vache se mit à meugler. Oh ! dit un des gentilshommes, nous le tenons cette fois. Quelle force extraordinaire dans une si petite bête. Je suis certain de l'avoir déjà entendu. Non, ce sont seulement les vaches qui meuglent ! dit la petite, nous sommes encore loin ! Les grenouilles coassaient dans le marais. Ravissant, dit le chapelain chinois du palais, maintenant, je l'entends, on dirait des petites cloches d'église. Non, ce sont seulement les crapauds, dit la petite fille, mais je crois que nous allons l'entendre bientôt. Soudain, le rossignol se mit à chanter. C’est lui, écoutez, écoutez ... et voilà, dit la fillette, en montrant du doigt un petit oiseau gris dans le feuillage. Pas possible ? dit le chancelier. Je ne me le serais jamais représenté ainsi. Comme il a l'air ordinaire, il a dû perdre ses couleurs de frayeur en voyant tant de hautes personnalités chez lui ! Petit rossignol ! cria très fort la petite fille, notre gracieux empereur voudrait que tu chantes pour lui. Avec le plus grand plaisir, répondit le rossignol. Et il chanta, c'en était un délice. C’est comme des clochettes de verre, dit le chancelier. Regardez-moi ce petit gosier, comme il travaille ! C’est extraordinaire que nous ne l'ayons jamais entendu, il aura un grand succès à la cour. Dois-je chanter encore une fois pour mon empereur ? Demandait le rossignol qui croyait que l'empereur était présent. Mon excellent petit rossignol, lui dit le chancelier, j'ai le grand plaisir de vous inviter pour ce soir à une fête à la cour où vous charmerez Sa Majesté Impériale par votre chant. - Il fait bien meilleur effet dans la verdure, dit le rossignol. Mais il les suivit de bonne grâce puisque c'était le désir de l'empereur. On fit de grands préparatifs au château. Les murs et les parquets de porcelaine étincelaient à la lumière de plusieurs milliers de lampes d'or, les plus belles fleurs garnissaient les couloirs, on galopait au milieu des courants d'air et, tout d'un coup, les pendules se mirent à sonner, on ne s'entendait plus. Au milieu de la grande salle où était assis l'empereur, on avait installé un perchoir d'or sur lequel le rossignol devait se tenir. Toute la cour était présente et la petite fille avait eu la permission de rester derrière la porte car elle avait reçu le titre de vraie cuisinière. Tous portaient leurs habits de cérémonie et ils regardaient le petit oiseau gris auquel l'empereur souriait. Le rossignol chanta si merveilleusement que l'empereur en eut les larmes aux yeux, les pleurs coulaient même le long de ses joues. Alors, l'oiseau se surpassa, son chant allait droit au cœur. Le roi en était ravi, il voulait que le rossignol reçût la grande décoration de la pantoufle d'or pour la porter autour de son cou. Le petit oiseau remercia poliment, mais se trouvait déjà assez récompensé : J’ai vu des larmes dans les yeux de mon empereur, c'est mon plus riche trésor, dit-il. Les larmes d'un empereur ont un inestimable pouvoir...Et il chanta encore une fois de sa douce voix. C’est la plus charmante coquetterie que je connaisse ! Disaient les dames, et elles prenaient de l'eau dans la bouche afin de faire des glouglous si quelqu'un leur parlait, elles croyaient ainsi être un peu rossignol. Même les laquais et les femmes de chambre déclarèrent qu'ils étaient contents, et ils sont bien les plus difficiles à satisfaire. Ah ! Oui, le rossignol avait du succès ! Dorénavant, il resta à la cour, dans sa cage, avec permission de sortir deux fois le jour et une fois la nuit, mais douze domestiques devaient tenir chacun un fil de soie attaché à sa patte, et il n'y a aucun plaisir à se promener dans ces conditions. Toute la ville parlait de l'oiseau miraculeux. Quand deux personnes se rencontraient, l'une disait " ross" ... et l'autre " gnol" ... elles soupiraient et elles s'étaient comprises. Onze enfants de charcutiers portèrent même le nom de Rossignol, quoiqu'ils n'eussent point le plus petit filet de voix. Un jour, arriva à la cour un grand paquet sur lequel était écrit " rossignol». Voilà un nouveau livre sur notre célèbre oiseau, pensa l'empereur; mais ce n'était pas un livre, c'était une petite œuvre d'art : dans une boîte il y avait un rossignol mécanique qui aurait pu ressembler à l'autre, mais qui était incrusté sur tout le corps de diamants, de rubis et de saphirs. Dès que l'on remontait l'automate, il chantait comme l'oiseau véritable, sa queue battait la mesure et étincelait d'or et d'argent. Autour de son cou, il portait un petit ruban, sur lequel était écrit : " Le rossignol de l'empereur du Japon est peu de chose à côté de celui de l'empereur de Chine."Charmant ! s'écrièrent-ils tous. Et celui qui avait apporté cet oiseau reçut aussitôt le titre de Grand livreur impérial de rossignols. Alors, on voulut faire chanter les deux oiseaux ensemble, mais ça n'allait pas très bien, le véritable rossignol roucoulait à sa façon et l'autre chantait des valses. Ce n'est nullement de sa faute, affirmait le maître de musique, il a beaucoup de rythme et il est tout à fait de mon école. L’automate chanta donc seul. Il connut la gloire, d'autant plus qu'il était bien plus joli à regarder, il étincelait comme un bracelet ou une broche. Trente-trois fois il chanta le même air sans être fatigué- les gens l'auraient bien écouté encore, mais l'empereur estima que c'était à présent au tour du véritable rossignol. Où était-il donc passé ? Personne n'avait remarqué qu'il s'était envolé par la fenêtre ouverte, bien loin, vers sa verte forêt. - Qu'est-ce que c'est que ça ? dit l'empereur, et tous les courtisans unanimes blâmèrent le rossignol et le jugèrent extrêmement ingrat" Le plus bel oiseau nous reste», pensait chacun ... et l'automate chanta encore. A la trente-quatrième fois, les courtisans ne savaient pas encore tout à fait l'air par cœur, car il était très difficile. Cependant, le maître de musique vantait l'automate, affirmant qu'il était bien supérieur au véritable oiseau, non seulement par sa robe et les merveilleux diamants, mais aussi par sa mécanique intérieure.- Voyez-vous, messeigneurs, et en tout premier lieu notre grand empereur, avec le vrai rossignol on ne sait jamais d'avance ce qui va venir, tandis qu'avec l'autre tout est prévu. C'est comme ça et pas autrement. On peut expliquer comment il est fait, l'ouvrir, montrer la conception du fabricant, où sont les valses, comment elles se déroulent et comment l'une suit l'autre." C'est tout à fait ce que je pense", disait chacun des courtisans. Le maître de musique eut même la permission de montrer l'oiseau le dimanche suivant, au peuple, car l'empereur désirait que tous l'entendent. Le peuple l'entendit. Il y trouva autant de plaisir qu'à s'enivrer de thé - ce qui est très chinois -, il approuvait de la tête en levant en l'air le doigt qui s'appelle " licheur de pot". Cependant, les pauvres pêcheurs qui avaient l'habitude d'entendre leur petit oiseau de la forêt disaient : "C'est joli, ça ressemble ... mais il y manque je ne sais quoi !"Le vrai rossignol fut banni du pays et de l'empire. Maintenant, l'oiseau mécanique trônait sur un coussin près du lit impérial ; tous les cadeaux qu'il avait reçus, or et pierreries étaient rangés tout autour de lui, et il avait le titre de "Grand Chanteur de la table de nuit impériale n°1, du côté gauche", car l'empereur considérait le côté gauche comme le plus important, le cœur étant à gauche, même chez un empereur. Le maître de musique écrivit vingt-cinq volumes sur l'oiseau mécanique, si érudits et si longs, en employant les mots chinois les plus terriblement difficiles et les gens affirmaient les avoir lus et les avoir compris, autrement ils seraient passés pour stupides et auraient reçu la bastonnade sur le ventre UN an passa. L'empereur, la cour et tous les Chinois savaient par cœur chaque son sorti de la gorge du petit animal, mais ils n'en étaient que plus satisfaits, ils pouvaient chanter avec lui. Les gamins sifflaient : zizizi, kluklukkluk ! Et l'empereur aussi. C'était vraiment charmant. Mais un soir... l'automate chantait, l'empereur était couché dans son lit et l'écoutait. Tout à coup, à l'intérieur de l'oiseau, il se fit un " couac", quelque chose sauta " brrr", toutes les roues tournèrent un instant... et la musique s'arrêta ! L'empereur sauta du lit, fit appeler son médecin, mais qu'y pouvait-il ? Alors, on fit venir l'horloger et, après bien des paroles et des examens sans fin, il réussit à réparer tant bien que mal la mécanique, mais il prévint qu'il fallait beaucoup la ménager car les pivots étaient très usés et il n'était pas capable de les remplacer. Quelle déception! L'oiseau mécanique ne chanta plus qu'une fois par an et encore ... Mais le maître de musique fit un petit discours plein de mots très difficiles pour expliquer que c'était aussi bien ainsi... alors c'était aussi bien ainsi. Cinq ans passèrent et tout le pays eut un grand chagrin - au fond, chacun aimait l'empereur - et maintenant il était très malade, au point de ne pas survivre, disait-on. Un nouvel empereur était déjà élu que les gens descendaient encore dans la rue pour demander au chancelier comment allait leur cher empereur. P.p.p., faisait-il en hochant la tête. Blême et glacé, l'empereur gisait dans son grand lit magnifique et toute la cour, le croyant mort, s'empressait de saluer son successeur. Les serviteurs couraient au-dehors commenter l'événement; les femmes de chambre donnaient une réception et offraient le café. Dans les salons et les couloirs, des tapis amortissaient le bruit des pas ; partout régnait le silence ... le silence. Cependant, l'empereur n'était pas encore mort ; immobile, pâle, il était couché dans son lit aux grands rideaux de velours, aux lourds glands d'or. Tout en haut, une fenêtre était ouverte et la lune éclairait le malade et l'oiseau mécanique. Le pauvre monarque ne pouvait presque plus respirer, il lui semblait avoir un poids énorme sur la poitrine ; il ouvrit les yeux et vit que c'était la Mort qui était assise, là. Elle avait mis sa grande couronne d'or et tenait d'une main son sabre d'or, de l'autre son splendide drapeau. Tout autour d'elle, dans les plis des grands rideaux de velours, des têtes étranges perçaient : les unes hideuses, les autres gracieuses et aimables. C'étaient les mauvaises et les bonnes actions de l'empereur qui le regardaient maintenant que la Mort était assise sur son coeur. Te souviens-tu de cela ? murmuraient-elles. Te souviens-tu de ceci, encore ? Et elles lui racontaient tant de choses que la sueur lui perlait sur le front. Je n'ai jamais rien su de tout cela, cria l'empereur. Musique ! Musique, secouez le grand chapeau chinois, que je n'entende plus ce qu'elles disent ! Mais elles continuaient et la Mort hochait la tête comme un Chinois. Musique, musique ! cria encore l'empereur. Petit oiseau précieux, chante ! Chante ! Je t'ai donné de l'or et des bijoux, et j'ai moi-même passé à ton cou ma pantoufle d'or, chante ! Chante Mais l'oiseau restait silencieux, personne n'était là pour le remonter et donc il ne pouvait chanter. La Mort regardait le moribond de ses grandes prunelles vides et tout était silencieux, si effroyablement silencieux. Alors, s'éleva soudain près de la fenêtre un chant doux et délicieux, c'était le petit rossignol vivant, assis dans la verdure, au-dehors. Il avait entendu parler de la détresse de son empereur et il venait lui chanter consolation et espoir. Tandis que son gazouillis s'élevait, les sinistres apparitions s'estompaient, le sang circulait de plus en plus vite dans les membres affaiblis du mourant et la Mort, elle- même, écoutait et disait : "Continue, petit rossignol, continue!"Oui, mais donne-moi ce beau sabre d'or, donne-moi ce riche drapeau, donne-moi la couronne de l'empereur. Et la Mort donna chaque joyau pour un chant. Alors, le rossignol continua de chanter. Il chanta le cimetière paisible où poussent les roses blanches, où le sureau embaume, où l'herbe fraîche est arrosée par les larmes des survivants. La Mort eut la nostalgie de son jardin et se dissipa comme un froid brouillard blanc par la fenêtre.- Merci, merci, dit l'empereur, petit oiseau du ciel, je te reconnais. Je t'ai chassé de mon pays, de mon empire et, cependant, tu as repoussé de mon lit mes péchés et la Mort de mon cœur ! Comment te récompenser ?- Tu m'as déjà récompensé, dit l'oiseau. J'ai vu des larmes dans tes yeux la première fois que j'ai chantée pour toi, et ça je ne l'oublierai jamais. Elles sont le vrai bijou pour le cœur d'un chanteur. Mais dors maintenant, pour redevenir sain et fort ! Je vais chanter pour toi. Et il chanta, et l'empereur s'endormit d'un bon sommeil réparateur. Le soleil brillait dans sa chambre, lorsqu'il s'éveilla, guéri. Aucun de ses serviteurs n'était auprès de lui, mais le rossignol chantait encore.- Reste toujours auprès de moi ! dit l'empereur. Tu ne chanteras que lorsque tu en auras envie et je briserai l'oiseau mécanique en mille morceaux.- Non, dit le rossignol, il a fait tout ce qu'il pouvait. Garde-le toujours. Je ne peux pas, moi, bâtir mon nid et vivre dans le château, mais permets-moi de venir quand cela te plaira. Le soir, je serai là sur une branche et je chanterai pour toi afin que tu sois joyeux et pensif à la fois. Je chanterai ceux qui sont heureux et ceux qui souffrent, le bien et le mal qui sont autour de toi et qu'on te cache. Le petit oiseau chanteur peut voler au loin, près des pauvres pêcheurs, sur le toit des paysans, chez tous ceux qui sont loin de toi et de ta cour. J'aime ton cœur plus que ta couronne, et pourtant, une couronne a comme un parfum sacré autour d'elle. Je viendrai chanter pour toi, mais il faut me promettre une chose...- Tout ce que tu voudras, dit l'empereur. Il était debout dans son costume impérial qu'il avait lui-même revêtu, et tenait contre son cœur le sabre alourdi par l'or. Je te demande de ne révéler à personne que tu as un petit oiseau qui te dit tout. Alors, tout ira mieux. Et il s'envola. Les serviteurs entraient pour voir leur empereur mort. Ils étaient là, debout devant lui, étonnés.
Et lui leur dit, simplement : " Bonjour !".
(auteur : Hans Christian Andersen

mercredi 29 avril 2009

S’abandonner au soleil couchant

Toute votre vie…. Vous avez couru…
Vous avez cherché l’inconnu…
Vous avez refoulé intérieurement bien des sentiments…
Vous avez vécu seul sans encadrement…
Vous vouliez atteindre des effets exceptionnels….
Comme d’effleurer gentiment l’arc en ciel
Que de fois… vous avez gardé le silence…
Voyant autour de vous tant d’indifférence…
Au fond de votre âme…. Un peu perdu…
Vous avez espéré… vous avez cru…
Qu’un jour …. Vous vaincriez toutes ces erreurs….
Vous toucheriez de prés le bonheur….
Les années ont vite passé…
Le temps a défilé sans laisser son verdict…
Vous étiez là… à attendre le pronostic…
Vos yeux s’évertuaient à déchiffrer…
Votre vraie raison d’exister…
Votre petite voix intérieure… vous rendait parfois mélancolique…
Puis, sous le feu de vos passions…
Vous vous êtes contentés de donner…
Vous avez tout simplifié sans explication…
Vous étiez heureux de tout partager… ;
La vie… l’amour… et même vos émotions.
Sans jamais calculer…. Vous avez toujours tout cédé…
Aujourd’hui vous goûtez avec fierté
A une noble joie d’aimer.
Vous savourez secrètement votre générosité
Est-il possible de s’oublier à ce point
De ne vous contenter de rien…
Juste sentir… que les autres sont bien….
Alors, dans votre cœur, vous en éprouviez…
Une grande satisfaction… d’avoir su participé...
Au bonheur des autres... sans mesurer
Vous avez troqué même votre plaisir.
Pour satisfaire tous leurs désirs
Vous étiez si heureux de les voir sourire
Ne regrettez jamais d’avoir autant aimé
Vous avez le ciel de votre côté
Vous vous couchez le soir sans aucune culpabilité
Vous vous abandonnez au soleil couchant…
Tout au fond de vous…. Vous êtes le vrai gagnant
Vous avez préféré vous enflammer en donnant
Accueillez-vous, avec une grande tendresse…
Soyez satisfait de votre sagesse.
Car tout au fond de votre cœur vous possédez l’ultime vérité
Celle que votre âme a su conjuguer
Vous connaissez à jamais le vrai bonheur
Celui de savoir oublier
Pour AIMER
(Auteur inconnu )

mardi 28 avril 2009

Mirage d'une vie

Mirage D'une Vie
Je me laisse bercer
Dans le bleu de tes yeux
Comme un navire
Sur l'eau vive
Au clair de lune
Sous un ciel étoilé
Je ressens la chaleur
de ton corps
Mon coeur bat très fort
De sentiments profonds
Je voudrais vivre au lieu d'exister
Hélas ! tout ça n'est qu'un rêve
Une simple illusion
Sans compassion est ma douleur
Je n'aurai bientot qu'un semblant de vie
Mais tu vivras toujours dans mon coeur
Jusqu'a ce que ma vie se meurt
(auteur Louise 16 février 2005)

lundi 27 avril 2009

BALLADE AU CLAIR DE LUNE


Bonjour Madame la Lune, comme vous êtes belle,
décorée de million d'étoiles, on dirait un sapin de Noël,
Mais ce sont des étoiles, ce sont des ÂMES qui brillent de bonheur.
Comme se doit être reposant d'être dans le ciel.
Dites-moi un secret, vous voyez le Père Noël,
Que les cheveux poussent plus vite, si on les coupe,
quand vous êtes entièrement allumée.
Moi je l'ai fait, à minuit pile, et ça n'a rien changé.
C'est vrai que l'homme est plus méchant,
ces jours-là, ou ce sont des histoires.
Pourquoi vous n'êtes pas toujours allumée
c'est pratique on voit dans la nuit.
Nous quand on va à l'école on n'a pas peur.
Mais vous êtes belle Madame la Lune.
Votre croissant, je le mangerais, à mon petit déjeuner,
il doit être chaud.
Vous arrivez a éclairer, le monde.
Comment vous faites, la terre est ronde, et
moi je vous vois toujours au-dessus de ma maison.
Comme vous êtes belle, Comme vous briller.
La Dame Blanche, vous l'avez vue, avec votre lumière.
Et Dieu et les Cieux c'est beau,
vous devez en savoir des secrets
vous êtes très belle Madame la Lune.
Mais vous êtes loin, et on voudrait vous attraper,
qu'elle chaleur vous devez dégager, un volcan d'amour et d'amitié.
Bon je vais vous laisser Bonne nuit Madame la Lune,
car quand vous éclairez, notre planète
Pour moi c'est l'heure de dormir.
(auteur inconnu)
(photo prise à Béziers de notre balcon original non???)
_________________________________________________________________________________

dimanche 26 avril 2009

LE BONHEUR

Depuis longtemps, j’ai constaté que le bonheur
Est un bouquet fait des fleurs, cueillies tous les jours.
Petits baisers ou petits riens , gestes d’amour ou d’amitié
Sont à chercher , à récolter et que , sans fin,
On puisse penser qu’il y a quelqu’un qui a besoin
D’un sourire ou bien d’une main
Que l’on tend sans faire de façon,
Qu’il soit puissant , qu’il soit maçon !!!
Réussir à un examen, réussir enfin une recette,
Rencontrer quelqu’un en chemin,
Voir des amis et faire la fête.
Les fleurs du bonheur sont diverses,
N’attendez pas qu’elles soient magiques
Si elles le sont, c’est fantastique !!!
Mais que reste t'il dans le cœur,
Si on ne voit pas les fleurettes que jour après jour
Ont porté ceux qui nous entourent et nous guettent
Pour nous donner du réconfort
Quand pour nous tout va de travers.
Il faut que l’amour soit très fort
Pour fleurir ainsi le désert
Que serait notre solitude !!!
C’est pourquoi, prenons l’habitude
De cueillir au fil des années les petits riens
Qui se parfument de rires, de regards échangés.
Et bien plus tard vous comprendrez
Que ce n’est pas facile de faire un bouquet !!!
Car c’est tout cela « le bonheur »
de mon amie LIZ

samedi 25 avril 2009

SCRAP

Mes petits amours

vendredi 24 avril 2009

Scrap

LE DESSOUS DU COUVERCLE

Mes 4 "AMOURS"

jeudi 23 avril 2009

Scrap

une petite page sur une grosse boite

pour mettre mes minis albums

boite faite en "CROP" fin février

avec " PRISCA"

comme je n'avais pas tout fini je ne pouvais pas vous la faire voir

mais voilà j'ai pratiquement fini, il me reste une ou deux choses

à faire alors voilà un premier coté il y en a 4 plus le couvercle

dessus dessous vous me direz ce que vous en pensez merci

j'aime bien les critiques alors allez y de bon coeur

je ne me vexe pas alors profitez en .......! lol mdr

à bientot pour la suite

mercredi 22 avril 2009

LADUREE hummmmmmmmm...!!! les bons macarons

Quelle surprise par mes amies LAURENCE & MAGALI
Qui m'ont rapporté de PARIS (en allant à Version Scrap)
Ces magnifiques, cette douceur, ce régal,
Les meilleurs
"MACARONS"
C'était la première fois que j'en mangeais d'aussi bon
Alors n'hésitez pas si vous voulez des bons macarons
C'est cela qu'il faut acheter et manger
Hummmmmmmm!!!!! un délice
MERCI LES FILLES ........!


hummm la pistache moi qui n'aimez pas ça ....

et au caramel. hummmmm....

et aux fruits rouges hummm....

ils sont tous bons hummmmmmmmmmmm!!!!!!!!!

La mort des amants

Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d’étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.
Usant à l’envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d’adieux ;
Et plus tard un Ange, entrouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.
(auteur ..Charles Baudelaire)

mardi 21 avril 2009

AH.....Si J'étais un Homme.......!!!!

Si j'étais un homme
Moi, si j'étais un homme,
je serais capitaine d'un bateau vert et blanc,
D'une élégance rare et plus fort que l'ébène
Pour les trop mauvais temps.
Je t'emmènerais en voyage
Voir les plus beaux pays du monde.
J' te ferais l'amour sur la plage
En savourant chaque seconde
Où mon corps engourdi s'enflamme
Jusqu'à s'endormir dans tes bras,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On ne dit pas ces choses-là.
Je t'offrirais de beaux bijoux,
Des fleurs pour ton appartement,
parfums à vous rendre fou
Et, juste à côté de Milan,
Dans une ville qu'on appelle Bergame,
Je te ferais construire une villa,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On n'achète pas ces choses-là.
Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage : moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme !
Je t'appellerais tous les jours
Rien que pour entendre ta voix.
Je t'appellerais "mon amour",
Insisterais pour qu'on se voie
Et t'inventerais un programme
À l'allure d'un soir de gala,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
Ces choses-là ne se font pas.
Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage, moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme,
Je serais romantique.......!

UN JOUR PAS COMME LES AUTRES.........!!!!!



un peu plus sur moi le jour de mon anniversaire....!!
et oui je fête mes 63 ans aujourd'hui
J'habite dans le Midi, au Soleil,
(quoique dés fois!!!)
J'aime MA FAMILLE, MES AMIS,
faire du scrapbooking, faire du crochet, faire des photos, des vidéos,
j'aime la danse, la musique, le cinéma, le théatre, les opérettes, les comédies musicales,
les poëmes, les dictons, le paranormal, le feng shuy, l'ordi (bien sur), internet,
les croisières maritimes, le soleil, la neige, les îles,
les chats, les chiens, les chevaux,
les oiseaux exotiques,
(pour leurs couleurs et leurs chants),
les fleurs,
j'adore la cuisine asiatique & exotique le sucré, salé, et les bons petits plats qui sortent
de l'ordinaire (lol) et les repas aux chandelles,
(j'aime la simplicité,suis pas chiante lol mdr)
je suis à l'écoute des personnes et je me dévoue beaucoup pour elles,
(ma soeur m'appelait Mère Thérésa lol)
les endroits que J'AIME
&
où je suis allée et où j'ai parfois vécu,
l'Alsace, La Lorraine, le Sénégal, le Maroc, l'Algérie, les Baléares,
les pays que j'aimerais bien visiter
la Grèce, la Crète, l'Italie, le Canada, la Thailande, le Japon, les Indes, le Mexique,
le Pôle Nord, (non là je plaisante suis trop frileuse lol mdr!)
(mais je pense que je n'irais jamais, car malheureusement,
j'ai très peur de l'avion, je préfére le bateau)
J'aime beaucoup rire et plaisanter,
(je ne serais pas de ce monde, si le rire n'existait pas,
et bien sur je l'inventerais, c'est mon élixir pour garder le moral et , me maintenir en forme)
voilà je crois que vous en savez un peu plus sur moi
j'attends la retraite maintenant à 65 ans je n'ai pu la prendre à 60 ans car vu ce qu'on me donnait 86 euros je ne sais pas si j'aurais pu vivre lol mdr mdr mdr.....!
et le Monsieur de la retraite trouvait ça tout à fait normal et
à été désagréable au possible...!!!
enfin voilà ma petite vie tranquillosse...
j'essaie d'en profiter au MAX ......!
pour et avec ma famille et
et avec mes Amis...
à bientôt ..... merci de me lire ......!!!

lundi 20 avril 2009

"Le Bonheur c'est d'etre Heureux avec ce que l'on Possède déjà"

On se persuade souvent soi-même
que la vie sera meilleure après s'être marié,
après avoir eu un enfant, et ensuite,
après en avoir eu un autre...
Plus tard, on se sent frustré,
parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands
et on pense que l'on sera mieux quand ils le seront.
On est alors convaincu que l'on sera plus heureux
quand ils auront passé cette étape.
On se dit que notre vie sera complète
quand les choses iront mieux pour notre conjoint,
quand on possédera une plus belle voiture ou
une plus grande maison,
quand on pourra aller en vacances,
quand on sera à la retraite...
La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment
pour être heureux que le moment présent.
Si ce n'est pas maintenant, quand serait-ce?
La vie sera toujours pleine de défis
à atteindre et de projets à terminer.
Il est préférable de l'admettre et
de décider d'être heureux maintenant qu'il est encore temps.
Pendant longtemps, j'ai pensé que ma vie allait enfin commencer,
"La Vraie Vie"
Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin,
un problème qu'il fallait résoudre en premier,
un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer.
Et alors la vie allait commencer ! ! ! !
Jusqu'à ce que je me rende compte
que ces obstacles étaient justement ma vie.
Cette perspective m'a aidé à comprendre
qu'il n'y a pas un chemin qui mène au bonheur.
Le bonheur est le chemin.
Ainsi passe chaque moment que nous avons et plus encore,
quand on partage ce moment avec quelqu'un de spécial,
suffisamment spécial pour partager notre temps et,
que l'on se rappelle que le temps n'attend pas.
Alors, il faut arrêter d'attendre de terminer ses études,
d'augmenter son salaire, de se marier, d'avoir des enfants,
que ses enfants partent de la maison ou,
simplement, le vendredi soir, le dimanche matin,
le printemps, l'été, l'automne ou l'hiver,
pour décider qu'il n'y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.
LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET
NON PAS UNE DESTINATION !
Il n'en faut pas beaucoup pour être heureux.
Il suffit juste d'apprécier chaque petit moment et
de le sacrer comme l'un des meilleurs moments de sa vie.
(auteur inconnu)

dimanche 19 avril 2009

Aimons toujours ! Aimons encore !...

Quand l'amour s'en va, l'espoir fuit.
L'amour, c'est le cri de l'aurore,
L'amour c'est l'hymne de la nuit.
Ce que le flot dit aux rivages,
Ce que le vent dit aux vieux monts,
Ce que l'astre dit aux nuages,
C'est le mot ineffable :
Aimons ! L'amour fait songer, vivre et croire.
Il a pour réchauffer le coeur,
Un rayon de plus que la gloire,
Et ce rayon c'est le bonheur !
Aime ! qu'on les loue ou les blâme,
Toujours les grands coeurs aimeront :
Joins cette jeunesse de l'âme
A la jeunesse de ton front !
Aime, afin de charmer tes heures !
Afin qu'on voie en tes beaux yeux
Des voluptés intérieures
Le sourire mystérieux !
Aimons-nous toujours davantage !
Unissons-nous mieux chaque jour.
Les arbres croissent en feuillage ;
Que notre âme croisse en amour !
Soyons le miroir et l'image !
Soyons la fleur et le parfum !
Les amants, qui, seuls sous l'ombrage,
Se sentent deux et ne sont qu'un !
Les poètes cherchent les belles.
La femme, ange aux chastes faveurs,
Aime à rafraîchir sous ses ailes
Ces grand fronts brûlants et réveurs.
Venez à nous, beautés touchantes !
Viens à moi, toi, mon bien, ma loi !
Ange ! viens à moi quand tu chantes,
Et, quand tu pleures, viens à moi !
Nous seuls comprenons vos extases.
Car notre esprit n'est point moqueur ;
Car les poètes sont les vases
Où les femmes versent leur coeurs.
Moi qui ne cherche dans ce monde
Que la seule réalité,
Moi qui laisse fuir comme l'onde
Tout ce qui n'est que vanité,
Je préfère aux biens dont s'enivre
L'orgueil du soldat ou du roi,
L'ombre que tu fais sur mon livre
Quand ton front se penche sur moi.
Toute ambition allumée
Dans notre esprit, brasier subtil,
Tombe en cendre ou vole en fumée,
Et l'on se dit : " Qu'en reste-t-il ?
"Tout plaisir, fleur à peine éclose
Dans notre avril sombre et terni,
S'effeuille et meurt, lis, myrte ou rose,
Et l'on se dit : " C'est donc fini !
"L'amour seul reste.
O noble femme
Si tu veux dans ce vil séjour,
Garder ta foi, garder ton âme,
Garder ton Dieu, garde l'amour !
Conserve en ton coeur, sans rien craindre,
Dusses-tu pleurer et souffrir,
La flamme qui ne peut s'éteindre
Et la fleur qui ne peut mourir !
(auteur Victor Hugo)

vendredi 17 avril 2009

ne l'oubliez jamais


ne l'oubliez jamais :
Les pensées que vous entretenez et
les jugements que vous portez à votre sujet
déterminent votre attitude mentale.
Si vous avez un but valable,
cherchez pourquoi vous pourrez réussir,
plutôt que d'évoquer toutes les raisons qui vous en empêchent.
L'une des règles à suivre pour obtenir ce que vous désirez
avec une attitude mentale positive est d'agir,
une fois fixé le but à atteindre.
Une autre règle vous aidera aussi :
Franchissez encore une étape !
(N. Hill et W. Clement Stone)

petit poeme sur le scrap & "SMOKY"

"SMOKY" le chat de mon amie "CAMO"
trop mimi mon chéri....!!!!
Le Scrapbook de ma vie!
Je prends un moment aujourd'hui
Avant que Demain ne soit hier,
Pour revoir ces instants enfuis,
Printemps, été, automne, hiver!
Toutes ces photos inanimées!
Dans mon album, sont un trésor!
Immense, impossible à estimer!
Qui à mes yeux valent de l'or!
Année après année, page après page,
Devant moi, s'étale ma vie,
Je reconnais tous ces visages,
De les revoir ça me ravit!
J'essuie une larme de temps à autre,
Pensant à ceux qui ne sont plus là,
je souris en en voyant d' autres,
Quelques bébés, devenus échalas!
Et quand viendra le moment,
De tourner la dernière page,
Je laisserai à mes enfants
Bien plus que de simples images!
Certains ont du mal à admettre,
Que l'on puisse y passer des nuits,
Mais cet album que j'ai fait naître,
Ce scrapbook, c'est toute une vie!
Librement inspiré d'un poème auteur américain
(vu sur un blog très intéressant : http://cambraiscrap.free.fr/)

jeudi 16 avril 2009

les HOMMES.....!

Et je pense en effet que les hommes
devraient méditer sur les souffrances qu'ils vous font subir.
Mais :il y a des hommes qui savent pleurer,
leur tord est de le cacher.
Il y a des hommes plein de respect ,
leur tord est de ne pas l'avouer.
il y a des hommes sans arrière pensée ,
qui juste savent vous apprécier.
il y a des hommes qui aiment vous voir femmes affirmées.
il y a des hommes juste forts de leur générosité.
il y a des hommes qui ne rèvent que d'un chemin à deux pour avancer.
Mais il y a tant d'hommes pour gàcher ces précédentes vérités.
il y a tant d'hommes pour cracher sur la générosité.
il y a tant d'hommes pour renier celle qui l'a procréé
il y a tant d'hommes pour s'amuser de vos beautés
il y a tant d'hommes forts de leur faiblesses pour vous frapper.
il y a tant d'hommes qui au final ,sans vous, seraient condamnées
(auteur Philou)

jeudi 9 avril 2009

urgent VERSION SCRAP

VAL d'un Amour de Scrap
avait fait un mini avec des photos de famille pour KERGLAZ
et il a été dérobé sur le stand lors du salon VERSION SCRAP,
vous imaginez son désarroi de savoir ses photos de famille dans les mains d'un ou une inconnue.
VAL. voudrait récupérer ce mini et elle est prête à un accord par mail et sans discussion pour retrouver son bien.
Ce mini ne peut être d'aucune utilité pour l'indélicat(e)... mais, il et très important pour VAL.
Soyez sympa, relayer l'info sur vos blogs pour l'aider à récupérer son mini son bien.
bisous à toutes
c'est très sentimental, les photos
"un vol est un viol "
je sais de quoi je parle

mercredi 8 avril 2009

petite carte scrapée

petite carte scrapée que m'a envoyé
"NATMAEL"
du forum de scrap malices
c'est super sympa
on s'envoie les unes et les autres
selon un ordre donné une petite carte que l'on a scrapée
et c'est toujours un plaisir de recevoir
des cartes d'amies virtuelles
merci beaucoup



et ça c'est tous les petits scrabidules qu'elle m'a joint avec la carte
c'est super gentil merci

lundi 6 avril 2009

QUESTIONNAIRE sur soi (à faire suivre)

PETIT QUESTIONNAIRE AMUSANT PRIS SUR UNBLOG
1 Quelle heure est-il ? 6 h
2. Prénom ?
DANIELLE mais je préfére (DANY) ça fait plus jeune lol
3. Date de naissance?
21/04/1946
4. Signe zodiaque ?
TAUREAU ascendant CANCER (je me sens plus dans le cancer)
5. Âge ?
62 ans bientot 63
6. Tatouages ?
Non j’aime pas pour moi mais chacun est libre de faire ce qu’il veut
7. As-tu déjà été amoureux(se)?
OH OUI !!!!
8. As-tu déjà aimé jusqu'au point de pleurer ?
Avec toutes les larmes que j'ai versée par amour, on ferait déborder Tous les OCEANS
9. Taille ?
1 m 55 Sur la carte d’identité mais en après quelques années 1m 53 et oui on se tasse (pas grande mais tout ce qui est petit est migon parait il ?????...)
10. café ou thé ?TONIMALT et REGILAIT car je ne peux pas boire ni de café ni de thé sinon on m’emmene à l’hopital j'aime bien les tisanes....
11. Tasse ou mug ?
J'ai les deux + bol ça dépend la quantité lol
12. Numéro préféré ?
Le 7 et d’autres un peu fétichemais je vais pas tout vous dévoiler !!!! lol
13: Le verbe AIMER c'est quoi pour toi? c'est donner le MAXIMUM D'AMOUR à tous ceux qu'on aime différemment parfois, mais toujours beaucoup d'amour être aux petits soins et faire plaisir,donner de la tendresse aimer de tout son être, pas facile de répondre cela dépend des personnes que l'on aime, je pense!!!!!!!
14. Couleur des yeux ?
Noisettes tirant sur le vert (par temps clair) 15. As-tu déjà eu une fracture ?
Non jamais je touche du bois...Ah si le petit doigt du pied au travail avec un tire palette, 1 mois d'arret de travail je pouvais pas marcher mais j'ai pas eu de platre on peut pas en mettre lol
16. As-tu déjà eu un accident de voiture ?
Oui, c’est pas de ma faute un andouille n’a pas respecté le passage clouté ou une dame était entrain de traverser et il n'a pas et l’arrière de la voiture en a pris un coup , mais ,car il y a un mais, il m’a donné son permis mais tout etait faux usurpation d’identité, et mauvaises plaques pas la bonne voiture donc je l’ai dans le baba et oui quand vous avez un accident photographier avec votre téléphone la bouille du bonhomme ou autre, la voiture la plaque (meme si elles sont fausses) ça vous fera des preuves et si comme moi vous avez eu le coup du lapin faites venir les pompiers meme si vous les dérangez pour rien , ça vous servira de témoins si vous en avez pas et oui on ne pense pas à tout alors soyez vigilant(e)s on est jamais assez prudent!!!!!!!!!!
17. Type de musique préférée ?
toutes les musiques mais surtout les romantiques, et pas trop bruyantes,les musiques relaxantes (j'en ais grand besoin) lol mais j’adore tout les genres sauf la techno.
18. Fleurs préférées ?
Les roses bien sur, les lys, le lilas, le muguet, le mimosa (mais ces 3 dernières l’odeur est trop forte alors je n’en profite pas car je les mets dehors(maux de tete) quand on me l’offre,) j’aime aussi les orchidées les cyclamens, les œillets (car j’ai travaillé dedans enfin dans les serres pour les cueillir)
19. Sujet de conversation détesté?
je déteste parler (surtout politique et religion) car quelque fois ça fais des discordes et d’autres choses qui ne me viennent pas à l’idée maintenant.
20. Sujet de conversation préféré ?
Les choses que j’aime mes petits enfants mes enfants, mes amis, Dakar, mais en ce moment c’est le scrapbooking,
21. Fast food préféré ?
Pas du tout fast food mais je vais chercher pour mes petits enfants
22. Resto préféré ?
Resto chinois, mais je ne suis pas une grosse mangeuse je mange parce qu’il faut manger
23. Couleur préférée ?
Les couleurs dans les violets, parme etc etc le bleu aussi et je mets beaucoup de noir
24. Comment te vois-tu dans l'avenir ?
J’espère que se sera mieux qu’avant et plein de bonheur et surtout pas de peine
25. Des animaux à la maison ?
Non malheureusement et ça me manque quand je serais plus vieille un chat mais quand on ne sortira plus ou presque plus car on est trop en vadrouille pour le moment
26. Lequel de tes amis vit le plus loin ?
Tous..je les aime trop j'aimerais les voir plus souvent!!!!! ils me manquent!!!!!
27. Qui sera le plus rapide à répondre à ton mail ?
personne puisque je le mets sur mon blog mais on ne sait jamais SI vous pouvez me mettre un petit com cela me ferait super mais alors super plaisir
28. Qui sera le plus long ?
même réponse (mais j'ai ma petite idée)
29. Des amis spéciaux ?
Oui des ami(e)s que j’aime énormément et qui sont loin trop loin de moi et aussi des ami(e)s virtuel(le)s surtout UNE elle est merveilleuse !!!! je pense qu’elle sait de qui je parle n’est ce pas ma puce ???
30. Que changerais-tu dans ta vie ?
rien, ou carrement beaucoup de choses car j'ai appris beaucoup même dans les moments les plus dûrs...et je ne voudrais pas que les gens que j’aime partent ou disparaissent de ma vue
31. Tu as un ordi ?
Oui j’en ais meme deux un fixe et un portable et je serais bien malheureuse sans eux, ils m’ont sorti de la déprime ça m’a bien aidé et j’ai fait la connaissance de personnes très interressantes et surtout ma puce
32. CD préféré ?
Oh j’en ais et j’en ais que je préfére genre ISABELLE BOULAY, GINETTE RENO,etc etc…..ça dépend du moment si je suis triste ou si je veux m’éclater !!!!
33. La première chose à laquelle tu penses quand tu te réveilles ?
Qu’est ce que je vais faire aujourd’hui par quoi je vais commencer????? et j'espère que j'aurais pas mal aujourd'hui,!!!!!
35. Quelque chose que tu as toujours avec toi et que tu ne quittes jamais ?
Mon téléphone portable, et les photos des gens que j’aime (enfin plus maintenant car je me suis faite volé mon sac à main avec mon portefeuille et tout ce que j'avais dedans d'ailleurs ça me fait une peine immense car c'était sentimental tout ce qu'il y avait dedans des photos des etres disparus, des photos des gens que j'aime) sniff sniff! c'est trop mauvais pour me petit coeur ça !!!!
36. Qu'y a t-il sur ton mur ?
Les photos de mes enfants et petits enfants et d’amis très chers
37. Qu' y a t il sous ton lit ?
En principe rien ou peut etre quelques petits moutons que je compte le soir pour m’endormir lol mdr non je plaisante!!!!!!
38. Un mot que tu aimes dire ?
Je t’AIME et qu’on ne dit pas souvent j’aimerais d’ailleurs qu’on me le dises (car je ne l’entends pas souvent malheureusement) n’oubliez pas de le dire car après on le regrette de ne pas l’avoir dit aussi souvent que l’on aurait voulu surtout aux personnes qui sont parties et quels regrets après c’est trop dur alors maintenant je le dis souvent meme si les gens à qui je le dis me trouve neuneu ou cinglée peut etre lol
39. Nom de la personne qui ne te répondra sûrement pas?
Je n’en sais rien (j'ai quand meme une toute petite idée) mais peut etre que j’aurais plein de réponse lol ah ah ah !!!!
40. Celle dont tu es sûre qu'elle te répondra ?
Peut etre celui ou celle que j’aime beaucoup et qui me comprend de toute façon celui ou celle qui voudra me répondre j'en serais super contente lol
41 qui aimerais-tu voir répondre
Peut etre celui ou celle que j’aime beaucoup et qui me comprend de toute façon celui ou celle qui voudra me répondre j'en serais super contente lol
42. Que dirais-tu à quelqu'un en particulier mais que tu n'oses pas dire ?
JE VOUS AIME TEL QUE VOUS ETES AVEC VOS QUALITES ET VOS DEFAUTS , et j’espère que vous m’aimez un peu ??
43. Sport favori?
Ouhhhhhhhhhh !!!! j’aime bien la natation mais je ne sais pas trop nagé (juste ce qu'il faut pour essayer de ne pas couler j'aime bien avoir pied lol), si j’étais plus jeune j’aurais fait du judo ou du karaté
44.Timide ou extraverti(e) ?
Je suis timide mais de temps en temps je pense que je suis extravertie,
45. Ton surnom ?
DANY, ou DAN (il y a qu'une amie qui m'appelle comme ça, si elle me lit elle saura de qui je parle? n'est ce pas ma cuisse de mouche lol)
48. Un coucou à quelqu'un en particulier
A JO et Nicky des amies virtuelles que je suis heureuse d’avoir connu elles m’ont apporté beaucoup,2 amies que j’aime énormément et fière de les connaitres
49. Aimerais-tu qu'on t'offre des fleurs à ton anniversaire?
Oui des fleurs mais plus de plantes car je ne sais plus ou les mettre malgré que je les adore mais l’essentiel meme sans fleurs simplement me le souhaiter et me dire je t'AIMEet c’est tout
50. Ton endroit favori :
En ce moment mon fauteuil avec mon ordi (car fatiguée)
51. Citation favorite
Il y en a beaucoup mais on va faire court :
Aimez vous les uns les autres (surtout et dites vous je t’AIME ne soyez pas timide)
Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait (et oui c’est ben vrai ça)
L’amour n’est pas aveugle, il est atteint de prébystie….. c’est en s’éloignant qu’on remarque les défauts lol (remarquez et vous verrez c’est vrai)
Le mariage est comme un mirage dans le désert : palais, cocotiers, chameaux, mais soudain tout disparaît il ne reste que le chameau lol (ben vi c’est normal) lol
ALLEZ BON AMUSEMENT ET METTEZ LE SUR VOTRE BLOG
et faites un retour sur mon blog
ON VOUS CONNAITRA MIEUX
MERCI ET GROS BISOUS
à bientot

dimanche 5 avril 2009

"L'AMITIE" en dictons

Les amis sont des compagnons de voyage,
qui nous aident à avancer sur le chemin du bonheur.

Toutes les grandeurs
De ce monde
Ne valent pas
Un bon "AMI"

Si seulement,
elle pouvait me rendre heureuse,
Quel leurre d'y avoir pensé,
Quel désenchantement d'avoir tant espéré,
Que de douter dans une si courte échéance,
Que de temps passé à côté de la chance.

Il ne reste que la traversée du noir,
Les lenteurs du soir,
Et mon désespoir,
Et pourtant,
J'y ai vraiment cru en ce monde meilleur.
L'amitié c'est quoi ?
Tu ne sais pas comment, tu ne sais pas pourquoi
Ça fonctionne tout seul et sans mode d'emploi
L'amitié c'est la joie de se dire à demain
C'est toi, c'est lui, c'est moi
Quand ensemble on est bien !
(Patrick Goavec)

Être amis,
ce n'est pas seulement se sentir unis
par un sentiment d'égalité
comme dans la camaraderie,
mais c'est communier dans une même idée
(Jean Lacroix)

L'amitié véritable est
le plus grand bonheur qui soit;
et pourtant, c'est celui
qui nous arrive
sans qu'on ait à y penser.

La terre nous fait attendre
ses présents à chaque saison,
mais on recueille à chaque instant
les fruits de l'amitié
(Démoplile)

Tout ce qui peut être dit
sur l'amitié est comparable
à de la botanique sur les fleurs.
Comment lui donnerla raison de son existence?

(Henry Thoreau)

Un ami est comme une pierre précieuse
Difficile à trouver
On s'aperçoit avec le temps,
qu'il a de la valeur.
On veut le garder précieusement
J'ai trouvé une pierre précieuse,
le jour où je t'ai trouvé(é)
toi mon ami(e)

On peut fendre un rocher;
on ne peut pas
toujours attendrir un coeur.

(Proverbe indien Tamil)

Un ami sincère
Vaut plus que de l'or,
car, au fond de son coeur,
Il ne veut que notre bonheur.
(auteur inconnu)


Une amitié,
c'est une récompense,
ça se mérite.

samedi 4 avril 2009

Redéfinir l'échec


Redéfinir l'échec
L'échec ne signifie pas que vous êtes un raté . . .
Ça signifie que vous n'avez pas encore réussi.
L'échec ne signifie pas que vous n'avez rien accompli . . .
Ça signifie que vous avez appris quelque chose.
L'échec ne signifie pas que vous avez été idiot . . .
Ça signifie que vous avez eu une grande foi.
L'échec ne signifie pas que vous êtes déshonoré. .
Ça signifie que vous avez eu la volonté d'essayer.
L'échec ne signifie pas que vous ne l'avez pas . . .
Ça signifie que vous devez le faire de façon différente.
L'échec ne signifie pas que vous êtes inférieur. . .
Ça signifie que vous n'êtes pas parfait.
L'échec ne signifie pas que vous avez gâché votre vie . . .
Ça signifie que vous avez une raison de recommencer à neuf.
L'échec ne signifie pas que vous devez abandonner . . .
Ça signifie que vous devez essayer plus fort.
L'échec ne signifie pas que vous n'y arriverez jamais . . .
Ça signifie que ça prendra un peu plus de temps.
(Robert H. Schuller /extrait de "Devenez la personne que vous rêvez d'être")

vendredi 3 avril 2009

DICTONS

C’est par son humeur qu’on plait ou
qu’on déplait et par le fonds de caractère
qu’on se fait aimer ou haïr.

La force ne vient pas des capacités corporelles,
elle provient d’une infaillible volonté.

J’ai trop de désir qu’on respecte ma liberté,
pour ne pas respecter celles des autres.

Les femmes c’est comme le café,
au début ça excite et ensuite ça énerve.

Etre libre n’est pas faire ce qu’on veut,
mais ce qu’on a jugé meilleur et convenable
(Joseph Joubert)

Voulez vous nuire à quelqu’un ?
N’en dites pas du mal,
dites en trop de bien.
(André Siegfried)

L’avenir tu n’as pas à le prévoir,
tu as à le permettre
(St. Exupéry)